Comment choisir une huile essentielle de qualité ?

La qualité d’une huile essentielle est le résultat d’un ensemble de paramètres à respecter.

Les critères de sélection


La plante en elle-même :
son origine, sa variété, sa maturité…
Le biotope : la nature du sol, l’altitude, l’ensoleillement, le climat... C’est le biotope qui définit le chémotype d’une plante. Le chémotype correspond à la composition biochimique de la plante et donc de l’huile essentielle correspondante.
La méthode de culture : biologique, biodynamique ou plante sauvage dans un environnement non pollué et favorable au
développement naturel de la plante aromatique ; à choisir en priorité par rapport à la culture conventionnelle.

Qualité de la plante aromatiqueLavande fine altitude

La méthode de récolte (manuelle ou mécanique) et le choix de la période de récolte : à l’aube, le soleil au zénith, au soleil couchant.
Le procédé de distillation : basse température, basse pression, durée de distillation complète pour extraire la totalité des molécules aromatiques volatiles, matériaux de l’alambic...
Le mode de stockage et le choix de la couleur du flacon : bleu.

Enfin, le petit plus... le savoir-faire et l’attention que porte chaque acteur de la chaîne pour obtenir une très belle huile essentielle.

 

Une huile essentielle de qualité


Une huile essentielle 100 % pure et naturelle est constituée uniquement de molécules aromatiques volatiles, c’est-à-dire :

- Non dénaturées par dilution, par addition de composants synthétiques ou par coupage avec des huiles grasses ou de l'alcool.
- Pas de coloration, pas de déterpénation, pas de peroxydation, pas de reconstitution.

Les huiles essentielles qui respectent ces critères garantissent une grande efficacité, une haute qualité olfactive et une grande puissance énergétique et vibratoire.
Le contrôle qualité s’opère selon des critères organoleptiques (olfactifs et visuels), physicochimiques (densité, indice de
réfraction…) et du profil chromatographique (une analyse de la chromatographie en phase gazeuse couplée au spectromètre de masse). Ce processus permet de valider la présence et le dosage des molécules aromatiques spécifiques à chaque huile essentielle ainsi que leur conformité.

 

Comment identifier et choisir
une huile essentielle ?

   Le nom latin définit l’espèce botanique de la plante et permet un choix précis pour une utilisation correcte du produit.  
   L’étiquette doit contenir toutes les informations indispensables au choix de l’huile essentielle et qui témoignent de sa qualité.  

   Exemple :  

   Huile essentielle :  
   Estragon  
   Nom botanique :  
   Artemisia dracunculus  
   Partie distillée :  
   Feuille  
   Pays d’origine :  
   France  
   Chémotype :  
   Chavicol, ocimène, aesculéine...  
   Volume :  
   10 mL  
   N° lot :  
   Pour la traçabilité totale, de la plante cultivée au consommateur  
   Date limite d’utilisation :  
   Date limite d’utilisation : à utiliser de préférence avant la date indiquée sur l’étiquette  
   Certification :  
   Agriculture bio, Ecocert…  
 
 

Retrouvez toutes nos huiles essentielles 100% pures et naturelles.