Qu'est-ce que la Gemmothérapie ?

Depuis le début de l'humanité, l'Arbre a toujours accompagné l'Homme : arbres producteurs, arbres guérisseurs, arbres sacrés... Le Bourgeon contient toute l'information génétique de l'Arbre et par conséquent il délivre toutes ses propriétés utiles au bien-être physique, énergétique et psychique de l'Homme.

 

Histoire de la Gemmothérapie

 

Au Moyen Âge, la célèbre abbesse Sainte Hildegarde de Bingen utilisa pour la première fois 8 bourgeons dans sa préparation de boissons thérapeutiques comme le rapportent ses écrits…

Dr Pol HenryDr Pol Henry

Il fallut ensuite attendre le XXème siècle avec les travaux du Docteur Pol Henry, médecin belge qui, dans les années 1960, lors d’études cliniques, révéla les bienfaits des bourgeons ; c’est la naissance de la phytoembryothérapie.

Il étudia de nombreux tissus embryonnaires de plantes : bourgeons, jeunes pousses, radicelles et jeunes feuilles provenant des arbres et arbustes. Il élabora le solvant le plus efficace pour extraire les propriétés énergétiques et biologiques de ces tissus afin de réaliser des macérâts-mères :
Les bourgeons ou jeunes feuilles étaient macérés pendant 3 semaines dans ce solvant composé d’1/3 d’eau, 1/3 de glycérine et 1/3 d’alcool. Chacun de ces solvants ayant la capacité d’extraire les molécules qui leurs sont spécifiques : polyphénols, vitamines, sels minéraux

 

Il nota que la constitution cellulaire de la partie embryonnaire de la plante est un concentré d’information précieux quant à l’énergie et au potentiel biologique de la plante une fois développée.
Son étude du bourgeon de bouleau pubescent permit de vérifier ses propriétés dépuratives pour le foie, les reins et la peau.
Dans les années 1970-1980, cette discipline a été reprise et développée par le Docteur Max Tétau, médecin homéopathe français, qui lui donna le nom de Gemmothérapie, en référence au mot latin gemma, signifiant « pierre précieuse » ou « bourgeon ».
 

Gemmothérapie - bourgeons


Depuis le début de l’humanité, l’Arbre a toujours accompagné l’Homme : arbres protecteurs, arbres guérisseurs, arbres sacrés… Le bourgeon contient toute l’énergie vitale de l’arbre ou de la plante qui se déploie au printemps, c’est à dire tout son potentiel biologique et énergétique, c’est pourquoi la Gemmothérapie est à la fois une médecine énergétique et une médecine d’actifs végétaux (polyphénols, vitamines, sels minéraux, oligo-éléments…). Toutes ces propriétés sont utiles pour le bien-être physique, énergétique et psychique de l’Homme.

 

Critères de qualité

 

Ce qui définit la qualité de macérâts glycérinés concentrés-mères de bourgeons est un ensemble de paramètres :

- L’utilisation de bourgeons frais : les bourgeons doivent être sélectionnés lorsqu’ils sont gonflés par la sève et cueillis manuellement. Ils doivent être macérés dans un délai inférieur à 2h après la cueillette, dans une solution eau-glycérine-alcool afin de préserver leur force énergétique et leur variété d’actifs. Ils ne doivent être ni surgelés, ni congelés. Après filtration, nous obtenons un concentré-mère qui doit être mis en flacon sans re-dilution.

Bourgeons frais

- Le bio : le bourgeon, la glycérine et l’alcool doivent être certifiés bio.

- Les principes actifs : En plus de l’énergie créatrice présente dans la nature et la bio-activité des bourgeons, ceux-ci contiennent toute une variété d’actifs : polyphénols, tanins, sels minéraux, flavonoïdes, vitamines, alcaloïdes, hétérosides, glycosides…

- L’environnement écologique du bourgeon : l’ensoleillement, l’humidité, l’orientation, la qualité du cultivar et de sa variété, la qualité du sol, la période de récolte et le procédé de fabrication sont autant d'éléments capitaux à la qualité du bourgeons.

Pour les synergies de bourgeons, il est nécessaire de respecter la phytosociologie naturelle des arbres et arbustes pour les associer dans le même mélange.
Une synergie de bourgeons associés à des hydrolats et des extraits de plantes constitue un soin efficace et adapté à toute la famille.

 

Production

 

Pour comprendre le mode de production des macérâts glycérinés concentrés-mères, il suffit de définir ces termes :

- Macérats : selon la méthode originale du Dr Henry, fondateur de la Gemmothérapie, seule la macération de 3 semaines sous agitation douce dans une solution d’1/3 eau, 1/3 de glycérine et 1/3 d’alcool, permet de maintenir la bio-activité du bourgeon et d’extraire, en plus de la vitalité énergétique du végétal, ses actifs aromatiques, et ses flavonoïdes.

- Glycérinés (glycérine alimentaire) : la glycérine associée à l’alcool et à l’eau constitue l’unique solvant organique permettant d’absorber l’information énergétique du bourgeon ainsi que l’ensemble de ses actifs.

- Concentrés-mères : le macérât n’est pas re-dilué à l’eau afin de garder toute sa puissance thérapeutique et favoriser une cure de longue durée adaptée aux troubles chroniques ou récidivants.

 

Bandeau - Gamme Bourgeons (macérats)