Gemmothérapie : comment utiliser les macérats de bourgeons ?

Le bourgeon contient toute l’énergie vitale de l’arbre ou de la plante qui se déploie au printemps. Son potentiel biologique et énergétique est utile pour le bien-être physique, énergétique et psychique de l’Homme.

 

Mode d'utilisation

 

En général :
- Les flacons de 50 ml de macérats concentrés-mères de bourgeons permettent une cure de 2 mois, à raison de 15 gouttes / jour diluées dans de l’eau (dose moyenne pour un adulte).
- En règle générale, il est conseillé d’ingérer le macérât environ 15 minutes avant les repas ou entre les repas.
- En gemmothérapie, 2 à 3 mois correspondent à une cure de soin normal et efficace.
- Vous pouvez utiliser 2 à 3 bougeons maximum en prise simultanée (dans un même verre d’eau) ou séparée à différents moments de la journée.

Pour les adultes :
-
Pour un soin d’entretien : 15 gouttes avant le petit-déjeuner ou 3 fois 5 gouttes réparties dans la journée, en alternance 3 semaines de prise et une semaine de pause sur 2 à 3 mois.
- Pour une cure d’attaque (dès les premières manifestations de crise) : jusqu’à 10 gouttes 3 fois par jour, pendant quelques jours à 1 semaine.

Pour les femmes enceintes et allaitantes
5 gouttes avant l’un des 3 repas.

Pour les enfants :
- De 3 à 5 ans : 3 gouttes par jour.
- De 5 à 7 ans : 5 gouttes par jour.
- De 7 à 12 ans : 7 à 10 gouttes par jour.
- Au-delà : posologie équivalente à celle des adultes.

Pour un soin d’équilibrage de votre tempérament :
Selon votre dominante (Nerveux, Bilieux, Sanguins ou Lymphatiques), utiliser 3 gouttes dans un peu d’eau réparties 3 fois dans la journée.

Pour un soin d’accompagnement psycho-émotionnel :
Utiliser 1 à 2 gouttes de bourgeons purs sur et sous la langue pendant quelques secondes 3 à 5 fois par jour.

 

Précautions d'emploi

 
- Tenir hors de portée des jeunes enfants.
- Pour les enfants de moins de 3 ans, se référer à l’avis d’un médecin ou d’un thérapeute.
- Pour les femmes enceintes et allaitantes, se référer au mode d'utilisation.
- Éviter l’usage des bourgeons ayant une action hormonale, notamment l’airelle, le framboisier, le chêne et le séquoia pour les femmes enceintes et celles ayant des antécédents de cancer hormono-dépendant.
- Éviter l’utilisation de la Gemmothérapie pour les alcooliques en cours de sevrage.
- Pour les personnes sous anticoagulant, se référer à l’avis d’un médecin ou d’un thérapeute.
- Ne pas dépasser la dose journalière recommandée.
- En tant que complément alimentaire, la Gemmothérapie ne se substitue pas à une alimentation saine et variée.
- À conserver à température ambiante.

 

Il y a peu de contre-indications dans l’utilisation de la Gemmothérapie de manière normale et adaptée. De plus, il n’y a aucun risque d’accoutumance.