Le Printemps est là, bougeons !

Le printemps est là et l’envie de prendre l’air, de se « décrasser après  l’hiver » est là aussi. Cette envie tout à fait saine est même indispensable à notre bien être car l’exercice physique fait partie de notre hygiène de vie, il est d’ailleurs une des 3 techniques majeures de la naturopathie avec l’alimentation et la bonne gestion du stress.

Pourquoi bouger ? Faire du sport ?

-       Pour détoxiner et revitaliser notre organisme. Le mouvement stimule le renouvellement cellulaire et renforce les tissus,
-       Pour lutter contre la rumination mentale et le stress
-       Pour le plaisir de faire une activité en groupe dans le cas des sports d’équipe

 Quelques conseils pour une reprise du sport en douceur :

1/ Au niveau alimentaire pour donner « un bon carburant » à notre corps :

alimentation equilibrée

- Donner priorité aux fruits & légumes de saison, céréales complètes, légumes secs, courges, tubercules (panais, carottes, patate douce etc.), oléagineux, fruits secs

 - Consommer 4 c. à soupe par jour d’huiles vierges de 1ère pression à froid, bio de préférence, riches en oméga 3, nécessaires pour la fabrication de toutes les membranes cellulaires (lin, chanvre, colza, noix, cameline, périlla).

 - Diminuer les graisses saturées contenues dans les viandes, la charcuterie et les plats transformés et diminuer les sucres rapides (sodas, biscuits, barres chocolatées etc.)

 - Découvrir la spiruline : petite algue bleue d’eau douce, très riche en protéines et en fer (essentiel pour le transport de l’oxygène). Disponible en magasin bio.

 2/ Les huiles essentielles sont très utiles pour nous accompagner dans la pratique sportive :

aromathérapie et sport

 * La Gaulthérie Couchée (Wintergreen) – Gaultheria Procumbens ou Gaultheria Fragrantissima :

- L’huile essentielle du sportif par excellence au niveau musculaire ! Elle a une action chauffante et permet de préparer à l’effort et ensuite aide à récupérer.

- Utilisation : appliquer 3 gouttes diluées dans 10 gouttes d’huile végétale d’arnica avant pour préparer l’effort ou après en récupération.
 
- Attention, elle est contre indiquée chez la femme enceinte ou allaitante, les jeunes enfants et chez les personnes présentant des troubles de la coagulation (hémophilie)

 * L’eucalyptus citronné – Eucalyptus citriodora :

- Cette huile essentielle est l’alliée des sportifs. Elle soulage et apaise le corps.

- Utilisation : appliquer 3 gouttes diluées dans 10 gouttes d’huile végétale d’arnica avant pour préparer l’effort ou après en récupération.

- Attention, éviter de s’exposer au soleil jusqu’à 6 heures après son application car elle est photo sensibilisante et des tâches peuvent apparaître sur la peau. Elle est déconseillée aux femmes enceintes et aux jeunes enfants.

Ces 2 huiles essentielles combinées sont idéales pour le confort des sportifs après l’effort.
Exemple de mélange :
-       Gaulthérie couchée : 2 gouttes
-       Eucalyptus citronné : 2 gouttes
-       Lavandin : 2 gouttes
-       Huile végétale de Calophylle Inophyle ou huile d’arnica : 20 gouttes

Appliquer le mélange 3 à 4 fois par jour.

 Il est possible d’ajouter à ce mélange l’huile essentielle d’Hélichryse Italienne (1 goutte) reconnue pour son action sur les contusions sportives.

3/ La gemmothérapie (bourgeons), peut aussi vous aider lors de votre pratique : 

gemmothérapie et sport

L’action des huiles essentielles peut être complétée par l’utilisation de bourgeons dans lesquels se trouve toute l’énergie vitale de l’arbre ou de la plante choisi.

* Bourgeon de Cassis (Ribes Nigrum)
Adaptogène, le cassis contribue à la souplesse après un effort physique demander un avis médical si pathologie surrénale)

 * Bourgeon de Pin (Pinus unciata)
Mouvement et souplesse, le bourgeon de pin complète l’action du bourgeon de cassis

* Bourgeon de Sequoia (Sequoiadendron giganteum)
Participe au bon fonctionnement du corps après l’effort.
Déconseillé aux femmes enceintes, aux enfants et aux personnes ayant des pathologies hormono-dépendantes.

Il existe également des mélanges de plusieurs bourgeons prêt à l’emploi pour le confort du sportif :

Prendre 10 à 15 gouttes par jour diluées dans un peu d’eau ½ h avant le petit déjeuner ou 5 gouttes 3 fois par jour (toujours avant le repas). Faire une cure de 2 à 3 mois en alternant : 3 semaines de prise et 1 semaine de pause. Pour les enfants, adapter la dose de la manière suivante : 1 goutte par année d’âge. Par exemple, pour un enfant de 6 ans = 6 gouttes par jour

Il est important d’adapter l’activité corporelle à sa vitalité et ses capacités et aussi de penser à bien s’hydrater régulièrement.

Ces informations ne substituent en aucun cas à un avis médical. Consultez votre médecin si nécessaire. N’arrêtez pas votre traitement sans avis médical.

Véronique Lepoutre
Conseillère produits – Nord