Envoûtante Ylang Ylang

Découvrez l'origine, les propriétés, les bienfaits et comment utiliser cette huile essentielle issue de grandes fleurs jaunes odorantes.

Qu'est ce que l'Ylang Ylang?

Ce bel arbre aux grandes fleurs jaunes odorantes est originaire des îles de l’Océan Indien : Comores, Madagascar, la Réunion. Vu la demande croissante de cette huile, l’arbre est désormais cultivé et on limite sa croissance à 2, 3 mètres pour en faciliter la récolte et l’entretien.

Pour préserver toutes leurs qualités et fraîcheur, les fleurs sont ramassées avant le lever du soleil et distillées 5 heures maximum après leur récolte.
Les 2 principales saisons de récolte sont de mars à mai et de septembre à novembre décembre. Le rendement est d’environ 2%.

Quelques mots maintenant sur sa distillation, qui est unique. C’est une distillation à la vapeur d’eau par fractionnement qui s’étale sur environ 24 heures, avec un rajout de fleurs fraîches toutes les 3 heures.
On obtient ainsi 5 qualités d’Ylang selon le temps de distillation :

- Ylang extra : tête de distillation, odeur très fleurie

- Ylang  I

- Ylang II

- Ylang III

- Ylang complète : environ 24 H de distillation, c'est la queue de distillation, elle représente le totum des molécules aromatiques.

Sa fragrance est décrite comme puissante, florale, exotique, musquée, jasminée…elle laisse rarement indifférent et peut vite devenir entêtante. La qualité complète a néanmoins une odeur plus équilibrée et moins enivrante. Tout repose sur son subtil dosage. Cette huile est surtout recherchée pour la parfumerie et la cosmétologie.

Elle se compose principalement : d’alcools monoterpéniques (linalol 6%, farnesol 2%, géraniol 2%…), d’esters monoterpéniques (acétate de géranyle + delta cadinène 11%, benzoate de benzyle 7%...), de carbures sesquiterpéniques (beta-caryophyllene 13%, germacrene D 16%...).

Pour les soins de bien être, l’Ylang complète est préférée, car elle possède le totum des molécules aromatiques qui lui donne tout son potentiel d’action.

De par son odeur très forte et musquée, son usage est plutôt réservé aux adultes ou aux grands adolescents. La voie externe est à privilégier.

Elle est dite féminine, mais peut également séduire la gente masculine.

ylang ylang huile essentielle

Ses principales propriétés

Tonique capillaire  et cutané : calme les démangeaisons, régule la sécrétion de sébum, fortifie le cuir chevelu. Convient aussi bien aux peaux grasses (qu’elles purifient en douceur) que sèches et laisse une peau lisse et lumineuse.

Grande équilibrante nerveuse, elle est spécifique du plexus cardiaque : emballements du cœur suite à une forte émotion ou un stress. Elle apporte calme, détente et bien être. C’est l’amie des cœurs « agités et perturbés ».

En olfaction, elle est synonyme de lâcher prise, de libération émotionnelle (notamment des peurs) et redonne confiance en ses propres capacités. Elle permet de vivre et d’apprécier le moment présent avec légèreté et sourire.

Quelques utilisations pratiques

1- Diffusion (20 minutes maxi) : nous conseillons plutôt de la diffuser en mélange à une autre huile essentielle pour « l’adoucir ». Le soir, pour créer une atmosphère zen et cocooning, mettez dans votre diffuseur 15 gouttes d’essence de mandarine rouge ou de petit grain bigarade et 7 gouttes d’Ylang complète.

2- Onction douce sur le plexus cardiaque : mélangez 1 goutte d’Ylang complète dans 1 petite cuillère à soupe d’huile végétale et masser doucement dans le sens inverse des aiguilles d’une montre (pour un effet calmant et dénouer les tensions). A faire le soir, pendant quelques jours, jusqu’à amélioration.

3- Dans le bain : le soir, pour se « laver » du stress de la journée. Créez- vous une ambiance détente, allumez des bougies, mettez une musique douce, fermez la porte pour profiter en plus des effluves aromatiques et « plongez »dans votre bain (maxi 20 minutes).

Si vous souhaitez l’utiliser seule, commencer par de très faible dose et augmenter au fur et à mesure d’une goutte pour trouver votre dosage idéal (de 6 à 12 gouttes maximum).

Elle peut également se marier à une autre huile essentielle comme la lavande fine, le petit grain bigarade ou la mandarine rouge…et toujours en petite quantité afin qu’elle n’étouffe pas l’autre huile : ex : 15 gouttes de lavande fine et 6 gouttes d’ylang.

Pour rappel, les huiles essentielles n’étant pas miscibles dans l’eau, doivent être mélangées au préalable à une base neutre spéciale bain.

4- Olfaction : installez-vous confortablement dans un endroit calme, sentez à même le flacon pendant quelques minutes et laissez-vous porter.

5- Soin du visage : huile de beauté visage, à appliquer sous forme de cure, le soir, 20 jours par mois.
Faites un mélange à 0.4% soit 6 gouttes d’Ylang complète dans 50 ml d’huile végétale (la choisir en fonction de votre type de peau).

6- Soin capillaire : enrichir votre shampooing (bio de préférence et sans huiles essentielles) de 0.4% d’Ylang complète soit 12 gouttes pour 100 ml et surtout bien laisser poser quelques minutes et bien rincer.

Comme toute huile essentielle, n’oubliez pas de faire, au préalable, un test de tolérance cutanée en déposant 1 petite goutte d’huile à l’intérieur du poignet. Si vous notez le moindre inconfort (rougeurs, petits boutons, démangeaisons…) ne l’utilisez pas.

Ces informations ne substituent en aucun cas à un avis médical. Consultez votre médecin si nécessaire. N’arrêtez pas votre traitement sans avis médical.

Nathalie Delannoy
Naturopathe